Skulker de Février

Une belle après midi Dunnock :

 

Il est maintenant 13h en ce dimanche 24 février, réveil difficile après la grosse cuite habituelle de prérentrée… Quentin « Keke » Giraudon et Florian « Coco » Communier arrivent chez moi avec la ferme intention de birder, un peu la tête dans le cul j’accepte de me faire traîner…On commence doucement sur les lacs de Saint Av’ histoire de voir si le bièvre y traîne toujours, évidemment on se loose… Grande discussion ensuite pour trouver un site digne d’intérêt dans le coin, on fini par choisir les Tesnières… Après une belle démonstration de conduite de l’ami Coco : dos d’âne à 70, contre-sens… on arrive enfin à rejoindre l’autoroute direction ce superbe plan d’eau ! Bien lancé sur l’autoroute aussi bien niveau vitesse que niveau discussions philosophique : on est coupé par un « Euh c’est pas les Tesnières là ? ». Ben oui on a raté la sortie d’autoroute, on s’arrête alors sur l’aire d’autoroute qui jouxte le plan d’eau pour se rendre compte qu’il y a un véliplanchiste et que les oiseaux ne sont pas spottables.

On reprend donc l’autoroute pour sortir à Saumur quelques kilomètres plus loin. J’ai alors l’idée formidable de proposer l’idée d’aller à Fontevraud pour cocher le Moineau soulcie, nous voilà alors parti sans carte routière, un téléphone et un peu de chance. Une fois sur place on se rend compte que c’est payant mais bon le Lieutenant Liger nous avait donné la motivation « c’est dans l’abbaye même, y a plein de Moineaux domestique faut fouiller… » : vu comme ça, ça a pas l’air bien compliqué !

Il est 16h23, l’abbaye ferme à 17h on paie quand même les 4€50/personne de l’entrée bien décidé à cocher ! 20 minutes après tous les recoins de l’abbaye ont fait : pas un Moineau que ce soit domestique ou soulcie… L’aprem’ loose continue ! 17h pile on ressort de ce sympathique bâtiment, heureux d’avoir fait une belle visite L

Maintenant on s’en retourne vers les Tesnières pour voir enfin un peu d’oiseaux : joli dortoir de mouettes, 2 Fuligules milouinans… Mais le meilleur reste à venir, en effet un individu suspect se trouve sur la berge à quelques centaines de mètres de nous… Il commence à remonter son super jogging et à faire trempette, jusque là rien de passionnant on spotte alors les Mouettes tranquillement… Quand soudain dans un coin de la lunette on apercoit le mec à poil assis sur la berge se tripotant le bout, éclats de rire… Prise de conscience, Coco part chercher son téléphone dans la voiture pour immortaliser tout ça. On assiste alors à un festival impressionnant de perversions en tout genre : tripotage de bout aérien, astiquage subaquatique, une dendrophilie aiguë, pénétration grâce à différents membres de son vélo, nettoyage à l’herbe et diverses pratiques sadomasochiste grâce à un tendeur et un bout de ficelle… De jolis fous rires pendant quelques dizaines de minutes, voilà donc cette journée qui se finit en beauté !

 

Boris « l’évangéliste » Delahaie

Photos et vidéos disponibles ! Demandez à borisdelahaie@free.fr ou laissez votre adresse mail en commentaire !

 



12/03/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres