L'ère Pré Dunnock

Dans l'article intitulé "l'origine des Dunnocks", vous avez pu découvrir l'évènement déclencheur qui aboutit à la création de la terminologie « dunnoccienne » et toute la culture, la way of life « Dunnock » qui s'en suivi. Toutefois, contrairement à la théorie de l'horloge moléculaire (Laloi et al. 2006), lors de mes précieuses recherches bibliographiques, j'ai découvert les prémisses incontestables, la gestation en quelque sorte, de l'esprit Dunnock. Mais avant de vous dévoiler le Big Bang Dunnoccien, laissez moi vous raconter (rappeler pour certains) l'épisode pré Dunnock de l'été 2004.

 Depuis quelques jours, tous les regards étaient tournés vers un grand banc de sable a large de l'aquitaine : le banc d'Arguin. Cet îlot constitue chaque année une zone de reproduction pour une très grosse colonie de Sternes caugeks. Cette année la, il était signalé outre une sterne à bec orange non identifiée et revenante depuis plusieurs années, une sterne voyageuse et une Sterne élégante. Cela constituait deux coches potentielles et non des moindres pour l'agent spécial Baïkal, le Lieutenant Liger et Florent Besson (alias Maitre K) et une (la voyageuse) pour votre serviteur. Nous décidâmes donc de tenter le coup, surs de notre bonne étoile.

 

La Dunnock Team en route vers le banc d'Arguin (tout sourire...) 

Sitôt débarqué sur l'île, et ce pour une bonne partie de la journée, nous nous mettons à la recherche active parmi les milliers de sternes, de la présence du moindre objet orange dans le lot. Il fut enfin repéré, une sterne au bec orangé fut détectée assez rapidement en vol puis posée.

1 chance sur 3. Il y avait seulement une chance sur trois pour que ce fût la sterne sp. Et bien, ce fut la bonne. Nous avions trouvé celle qui ne fallait pas. Rien n'était toutefois perdu, il suffisait de trouver les deux autres (ou au moins une des deux). Les heures passèrent sous une chaleur caniculaire mais supportable néanmoins. Notre foie, à l'image du soleil déclinait inexorablement au fur et à mesure que les heures passaient. La petite embarcation revient. C'est l'heure du retour.

 

L'horloge tourne...

Retour sur le continent. Vous remarquerez l'attitude de vainqueur...

Et oui, la Sterne élégante du Polder Sébastopol n'était pas la première tentative mais la seconde pour nos vaillant Dunnocks (au risque de me faire trucider et insulter, j'avais eu la bonne idée de twitcher avec Maitre D celle de Saint-Nazaire, quelques années plus tôt). Vous en savez déjà beaucoup. Le prochain épisode sera consacré au Big Bang de l'ère Dunnock. Quelqu'un as-t-il une idée ?

Nidal (Dark Mole)

 



28/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres