Chant révolutionnaire (Hiver 2005)

Rappel historique de la situation.

 

Durant l'hiver 2005, en réponse à une activité particulièrement forte des divers partis soutenant une politique de  suppression en France (tous liés à la BAC), les agents Victor et Baïkal concluent qu'il est urgent de riposter. Une action médiatique est alors rapidement entreprise et véhiculée sur coche-fr afin de faire connaître aux suppresseurs la position de ce qui deviendra plus tard les FSO - FARC.

Pour des raisons hautement politiques, seuls les deux premiers couplets de cette chansons furent alors publiés. Nous vous livrons ici le texte dans sa version intégrale afin que chacun puisse garder en mémoire ce que représente le péril de la suppression ! En cet hiver 2005 un groupe de suppresseur avaient ainsi par exemple suppressé l'hivernage d'un Aigle criard Aquila clanga et d'une Grande Outarde Otis tarda dans le centre de la France ! Restons vigilent afin que de tels comportements n'envahissent pas la communauté ornithologique française !

Allons enfants de la cocherie :

Allons enfants de la cocheriii-i-eee !

Le jour d'la coche est aaariivvéé !

Contre nous de la suppreesionnn !

Le cochoir géant est levé !

Entendez vous, dans nos campagneeess !

Mugir ces féroces Outardes !

Qui viennent jusque sous leurs draps

Déranger les cocheurs honteux qui se pignoleeent en silennnnce!

 

Aux coches citoyens !

Mattez vos gros Laniers !

Cochons, cochons !

Que de gros gags,

Abreuvent vos cochoirs !

 

Que veut cette horde de mickeys

De jackis, de sinistres bouffons

Pour qui ces ignobles entraves,

Ces peines à jouir dès longtemps préparés ?

Cocheurs, pour nous, ah ! Quel scandale

Tous ces gags restés cachés,

C'est nous qu'on ose fister

Et critiquer l'antique cochoir 

 

Quoi ces cohortes étrangères, ces saloperies de gags !

Feraient la loi dans nos carnets !

Quoi ! Des phalanges de Disney World

Plein de Mickeys terrasseraient nos fils cocheurs !

Grand Dieu de La Coche ! Par des stylos enchaînées

Nos cochoirs sous le joug se fermeraient

De vils ornithos deviendraient

Les maîtres des destinées ?

 

Tremblez, suppresseurs et vous hypocrites

L'opprobre de tous les partis

Tremblez! Vos projets de suppression

Vont enfin recevoir leurs prix!

Tout les listers pour vous combattre

S'ils tombent, nos jeunes cocheurs,

La Terra gagae en produira de nouveaux.

Contre vous, tous prêts à twitcher

 

Nous entrerons dans la coche

Et quand nos aînés n'y seront plus

Nous y trouverons leurs poussières

Et la trace de leurs légendes

Bien moins jaloux de leur survivre

Que de partager leurs cochoirs

Nous aurons le sublime orgueil

De les venger ou de les suivre

 

Faucon de l'Amour sacré de la cocherie

Conduis, soutiens nos jumelles vengeuses

Cocherie, Cocherie chérie

Coches avec tes amis !

Sous nos year lists, que la victoire

Accoure aux cris des sur-gags

Que les charlots expirants

Voient ton triomphe et notre gloire!

Voient tes 400 et plus encore…

 



08/02/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres